Comment ne pas grossir pendant la ménopause ?

Fin de la période reproductive de la femme, la ménopause survient généralement autour de 50 ans.

Elle entraîne différents symptômes, incommodants pour la plupart, dont la prise de poids.

Pour éviter de prendre des kilogrammes de plus, il est important de réajuster son hygiène de vie.

Comment ne pas grossir pendant la ménopause

Comment ?

Voici quelques astuces inspirés du site menopause-solution.fr !

Réduire la consommation de sucre

L’ingestion excessive de sucre, notamment les sucres simples, favorise le stockage de graisses, principal facteur de la prise de poids.

Il est alors essentiel de réduire leur consommation pour éviter la prise de kilogrammes en plus.

Pour cela, il faut réduire la consommation des boissons sucrées, de jus de fruits, de sirops et de sodas.

Le sucre blanc, les confiseries, les pâtisseries et confitures sont aussi à bannir, de même que les desserts sucrés.

Les crèmes desserts, les compotes industrielles doivent être évitées.

Bien qu’ils soient bénéfiques pour la santé, la consommation des fruits est à réduire à quelques portions (2 ou trois au maximum).

Il est également important de mettre fin à la consommation de l’alcool qui a tendance à agir comme un sucre.

Éviter la fonte musculaire et osseuse

Ne pas grossir pendant la ménopause suppose qu’on se débarrasse des graisses qui se sont stockées avec le temps.

Il est important par contre d’éviter la fonte musculaire en augmentant la consommation d’aliments riches en protéines végétales et animales.

Pour cela, il faut ajouter à son alimentation les œufs, la viande rouge, les poissons blancs et les fromages.

Les produits laitiers, les haricots secs, le quinoa, le soja, les fèves et les lentilles sont aussi bénéfiques pour accroître les apports en protéines.

Par ailleurs, augmenter ses apports en calcium est aussi indispensable lorsqu’on est en ménopause.

Ce faisant, tout risque de fonte squelettique, et donc d’ostéoporose, s’élimine.

Les produits laitiers, les légumes verts (haricots verts, épinards, persil, …), les poissons (sardines en conserve, saumon …), sont donc à privilégier.

Privilégier les aliments riches en fibres alimentaires

À cause de leur fonction régulatrice du taux de glucose dans le sang, les fibres alimentaires sont nécessaires dans tout régime alimentaire pour femme ménopausée.

Elles réduisent également les taux de ghréline, hormone qui stimule l’appétit.

Ce qui a l’avantage d’empêcher les grignotements entre les repas et surtout de favoriser la diminution des portions de nourriture.

Il est conseillé d’en consommer environ 30 g par jour.

Au nombre des aliments riches en fibres alimentaires, il y a les légumes, les légumineuses, les céréales, les oléagineux, etc.

Vous pourrez avoir plus d’infos sur gfmer.ch

Préférer les épices au sel

En règle générale, l’abus de sel est déconseillé à tout âge.

Il l’est davantage à partir de 50 ans.

À la ménopause, il est essentiel de limiter son utilisation au strict nécessaire.

Le sel favorise la rétention d’eau dans l’organisme et donc la prise de poids.

Il faut donc saler les repas à la cuisson et ne pas le faire à table pour limiter les apports en sel.

Pour compenser le goût, le recours aux épices et aromates (cumin, coriandre, curcuma, persil, curry) est à préférer.

Par ailleurs, il faut éviter les aliments riches en sel (pain, charcuteries, biscuits apéritifs, etc.)

Pratiquer un exercice physique non traumatique

C’est un classique pour éviter de prendre du poids.

Une femme, quoique ménopausée, n’y déroge pas.

Il est évident qu’à partir de 50 ans, la mobilité est réduite, mais cela ne doit pas empêcher de faire quelques exercices.

Il s’agit d’amener l’organisme à solliciter les surplus de calories que le corps pourrait chercher à stocker sous forme de graisses.

En fonction de la capacité de mouvement, il est recommandé de pratiquer la gymnastique douce, la danse, le golf ou la marche.

Attention tout de même à s’hydrater convenablement avant, pendant et après chaque exercice.

Conclusion

Ne pas grossir lorsqu’on a atteint la ménopause implique de revoir son hygiène de vie.

Il est important d’adopter une alimentation riche en protéines et en fibres alimentaires, mais faible en sel et en sucre.


Articles connexes :

Comment faire la rééducation du périnée à la maison ?

Comment savoir si on a des pellicules sèches ou grasses ?